Même les plus proches amis du compositeur furent décontenancés lors des premières exécutions de cette sonate composée entre 1920 et 1922: la formation réduite et le langage moderne de la sonate provoqua en effet un véritable choc après les sonorités enivrantes de La Valse. Les podiums de concert ne peuvent désormais plus se passer de cette œuvre résolument moderne. Afin de venir en aide aux interprètes, nous publions une version dans laquelle chacun des deux instruments se voit accompagné de l’autre. Les deux parties sont disponibles avec ou sans doigtés. Nous avons fait appel pour ces derniers à Christian Poltéra et Frank Peter Zimmermann, deux virtuoses mondialement connus.