Début février 1794, Haydn se rendit à Londres pour son deuxième séjour en Angleterre. Deux mouvements de la Symphonie en Sol majeur Hob. I:100 étaient à ce moment-là déjà terminés, et l’œuvre fut complétée puis exécutée le 31 mars. La fanfare de trompette du deuxième mouvement et l’utilisation des percussions «de Janissaires» sont à l’origine de ce surnom de «Symphonie militaire», que Haydn a même utilisé lui-même. Son succès à Londres fut considérable: rien qu’en 1794/1795, l’œuvre fut jouée neuf fois et fut très vite considérée comme l’une des symphonies de Haydn préférées du public.
Tous ceux qui souhaitent mieux connaître cette symphonie auront à cœur de se procurer cette édition d’étude bon marché - accompagnée de textes fiables consacrés à la naissance de l’œuvre, à ses sources et à l’édition elle-même, et comportant le texte musical irréprochable de l’Édition intégrale des œuvres de Haydn.