Composée en 1803, la 3e Symphonie de Beethoven devait être, comme chacun sait, à l’origine dédiée à Napoléon Bonaparte. Elle parut trois ans plus tard, mais avec une dédicace au prince Lobkowitz, le mécène de Beethoven, et la notice suivante: «Sinfonia Eroica» à la mémoire d’un «grand Uomo», lequel était désormais probablement (la situation politique avait changé) le prince de Prusse Louis Ferdinand, tombé au champ de bataille contre Napoléon. Reposant sur le texte musical de l’édition complète des oeuvres de Beethoven et munie d’une préface de l’éditeur Bathia Churgin, la célèbre Symphonie héroïque de Beethoven est désormais aussi disponible chez Henle en partition de poche.