Mozart a sans cesse entrepris des compositions demeurées inachevées. Certains de ces fragments transmettent de la musique d’une inestimable valeur – comme l’attestent de manière saisissante les trois présents fragments d’un Trio avec piano. Ils furent composés par Mozart à des époques différentes en tant que mouvements isolés. La première édition, à titre posthume, les avait toutefois réunis sous la forme d’un prétendu nouveau et inconnu Trio avec piano de Mozart. C’est à ce titre qu’ils furent consignés sous le numéro 442 dans le catalogue Köchel. La première édition repose sur les ajouts, stylistiquement justes, mais toutefois peu originaux de l’ami de Mozart, l’abbé Maximilian Stadler. L’édition Henle-Urtext offre, en complément de ces derniers, les très appréciables compléments composés par Robert D. Levin.

Voir le Henle-Blog pour savoir plus sur cette édition.