Après son élimination prématurée au concours pour le «Prix de Rome», cette récompense prisée des élèves de composition du Conservatoire de Paris, Chausson se retira en été 1881 à la campagne et entama, par défi pour ainsi dire, la composition de cette œuvre très ambitieuse. Le Trio resta pendant son vivant un «tuyau» dans l’entourage de son professeur César Franck. Ce n’est qu’après sa publication à titre posthume qu’il fut joué plus souvent et reconnu peu à peu comme une des meilleures œuvres de musique de chambre de son époque. Proche du principe cher à Franck de l’imbrication cyclique de tous les motifs, il garde cependant sa propre sonorité sombre et mélancolique. Notre édition Henle Urtext est la première édition critique de l’œuvre et apporte un enrichissement bienvenu à notre répertoire de musique française.