Mendelssohn est considéré comme un compositeur très critique envers lui-même, qui a révisé à de nombreuses reprises ses propres œuvres avant de les juger dignes d’être publiées. La gestation de son premier Trio avec piano fut particulièrement pénible. Ce n’est qu’après plusieurs tentatives qu’il put l’achever au cours de l’été 1839. Après de nouveaux remaniements, il fut publié en 1840. Ce perfectionnisme fut payé de retour, car le Trio en ré mineur de Mendelssohn rencontra un succès immédiat. Robert Schumann écrivit: «Ce trio est une pièce maîtresse de notre époque, comme le furent en leur temps ceux en Si bémol et en Ré de Beethoven, ou celui de Franz Schubert en Mi bémol. Une très belle composition, qui dans des années ravira encore nos enfants et nos petits-enfants.» Il avait vu juste: aujourd’hui encore, il fait partie des ouvrages les plus appréciés du répertoire pour trio. La pièce, extraite du volume: Mendelssohn · Trios avec piano HN 957 est pour la première fois disponible séparément chez Henle dans une édition pratique pour l’exécution.