Après le grand succès de son premier Trio avec piano en ré mineur op. 49, cinq ans s’écoulèrent jusqu’à ce que Mendelssohn s’attelle à une nouvelle composition pour le même effectif. Le Trio en ut mineur vit alors le jour en un temps relativement court, en mars/avril 1845, et fut publié à peine un an plus tard. D’un caractère sensiblement plus sombre que son prédécesseur, ce deuxième trio est aussi considéré (notamment pour la partie de piano) comme incomparablement plus difficile sur le plan technique. De ce fait, il est demeuré un peu dans l’ombre du premier trio. Les connaisseurs en matière de musique de chambre l’apprécient cependant comme un ouvrage plus accompli et plus exigeant sur le plan de l’écriture musicale. La pièce, extraite du volume: Mendelssohn · Trios avec piano HN 957, est pour la première fois disponible séparément chez Henle dans une édition pratique pour l’exécution.