Après une œuvre de jeunesse et un essai abandonné en 1831/32, Mendelssohn réussit enfin à s’imposer avec son Trio pour piano en ré mineur op. 49, dans ce genre important de musique de chambre, lequel sera suivi six ans plus tard du Trio en ut mineur op. 66. Schumann saisit l´occasion de la publication du premier trio pour appeler le compositeur «le Mozart du 19e siècle», en se référant apparemment aux mélanges d’éléments stylistiques classiques et romantiques. Le texte musical des deux fameux trios a été minutieusement révisé sur la base de l’état actuel de la recherche. Nous proposons en outre la partie de flûte (HN 1297) de la version alternative de l’op. 49 (flûte à la place du violon) arrangée par Mendelssohn lui-même.