Les trois sonates pour viole de gambe de J. S. Bach sont au cœur du répertoire des instruments à cordes frottées graves. Elles reposent sur des œuvres de Bach initialement écrites pour d’autres instruments et ont en commun une polyphonie rigoureuse à trois voix (viole de gambe et instrument à clavier à deux voix). Aujourd’hui, ces sonates sont interprétées essentiellement au violoncelle, lequel peut reprendre sans aucune modification le texte original de viole de gambe.