Ce célèbre cycle pour piano de Rachmaninov parut en 1931, à une époque où ce dernier s’était déjà assuré une grande popularité avec ses grandes œuvres pour piano solo et ses concertos pour piano. Il ne s’agit cependant nullement d’une œuvre de «vieillesse». Avec ses variations sur le thème «La folia» (repris d’une sonate de Corelli), Rachmaninov déclenche un véritable feu d’artifice pianistique. Voici ce qu’il dit laconiquement à un de ses amis à ce propos: «Cette course folle dans tous les sens est nécessaire pour effacer le thème.» Est-ce que Rachmaninov est parvenu à faire taire «La folia»? Essayez-vous même!