Pour l’élaboration de la totalité de ses huit Danses espagnoles (HN 1370), Sarasate utilisa du matériel déjà existant – airs populaires ou chansons d’auteurs connus –, qu’il associa au langage musical ravissant qui lui était propre. Playera et Zapateado op. 23, les nos 5 et 6 du troisième cahier des Danses espagnoles, ont été conçus à l’été 1879. Zapateado est une danse de haute virtuosité à couper le souffle dans laquelle le violon peut laisser libre cours à toutes ses possibilités techniques. L’œuvre devint ainsi rapidement un des morceaux de bravoure préférés de Sarasate également dans sa propre carrière de violoniste. Depuis, la pièce, accessible également sous forme de partition séparée dans le catalogue Henle, n’a rien perdu de son charme et jouit d’une grande popularité.