Sonates, Scherzo et Ballades

Editeur: Walter Georgii
Doigtés: Walter Georgii

28.50 €

Edition Urtext, reliure paperback

Pages: 127 (IV, 123), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 38 · ISMN 979-0-2018-0038-7

Les premières œuvres pour piano de Brahms relèvent de la forme classique de la sonate. Le scherzo op. 4 entre donc dans ce contexte dans la mesure où il peut être considéré comme un mouvement de sonate indépendant. Cependant, en utilisant la mélodie d’une chanson an-cienne du Minnesang «Verstohlen geht der Mond auf» dans le mouvement lent de la première sonate, et en plaçant des vers tirés d’un poème de Sternau avant le deuxième mouvement de la sonate op. 5, Brahms se positionne aussi comme compositeur romantique. Le champ de tension entre classicisme et romantisme est également clairement perceptible dans les opus 1, 2, 4 et 5. Par contre, composées à peine un an après la sonate op. 5, les ballades op. 10 sont des pièces pour piano résolument et entièrement romantiques. La plus connue d’entre elles est certaine-ment le no 1, d’après la ballade écossaise Edward tirée de l’ouvrage «Stimmen der Völker» de Herder.

0038.mp3

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »

Contenu