Sonate pour violon en Fa majeur op. 24 (Le printemps)

Editeur: Sieghard Brandenburg
Doigtés: Hans-Martin Theopold
Doigtés vl.: Max Rostal

12.00 €

Edition Urtext, reliure paperback
parties avec ou sans indications de doigté

Pages: 50 (III, 27, 10, 10), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 162 · ISMN 979-0-2018-0162-9

Degré de difficulté (Violon): moyen (Degré 6)

La sonate «Le Printemps» de Beethoven est l’une de ses œuvres les plus gaies. Les violonistes autant que les pianistes apprécient son humeur effectivement printanière, son intériorité, son esprit et la force qu’elle dégage. Les premiers critiques soulignaient déjà que la sonate «n’était pas si difficile à jouer, et [était] ainsi adaptée à un plus large public.» Des qualités qui restent actuelles et en font l’une des sonates pour violon les plus populaires qui soient.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »