Rechercher la boutique:

  • Compositeur
  • Instrumentation
  • Niveau de difficulté
  • Produits
Rechercher la boutique

CONTENU/DÉTAILS

Quintette à cordes Mi bémol majeur

PRÉFACE

Les compositeurs commencent souvent par de la musique de chambre à laquelle ils reviennent sur la fin de leur vie. A cet égard, Max Bruch (1838    920) –1 ne fait pas exception. A l’âge de onze ans, il composa un septuor en Mib majeur pour clarinette, cor, basson, deux violons, violoncelle et contrebasse dans le style classique d’un Beethoven ou d’un Schubert. Son maître, ... more

CONCERNANT LE COMPOSITEUR

poursuivre...

Max Bruch

Compositeur allemand de l’ère romantique. Ses œuvres esquissent au plan stylistique une esthétique opposée à celle de la Nouvelle école allemande. Ses concertos pour violons occupent une place importante. Il composa en outre de nombreuses œuvres chorales, cantates, oratorios, lieder, œuvres pour la scène ainsi que des œuvres orchestrales.

1838Né le 6 janvier à Cologne. Sa mère, cantatrice, lui donne ses premières leçons de musique.
à partir de 1849Il étudie la musique auprès de Heinrich Carl Breidenstein. Un grand nombre de compositions datent de son enfance.
1852Boursier de la Fondation Mozart à Francfort.
1853–57Études de composition auprès de Ferdinand Hiller à Cologne.
1858Création à Cologne de l’opéra «Scherz, List und Rache» op. 1.
à partir de 1858Il fréquente à Leipzig le cercle de Mendelssohn.
1862Déménagement à Mannheim.
1863Création à Mannheim de l’opéra «Die Loreley» op. 16.
1865–67Directeur de la musique à Coblence. Composition du 1er Concerto pour violon en Sol mineur op. 26.
1867–70Maître de chapelle à la cour de Sondershausen. Composition de la 1re Symphonie en Mi bémol majeur op. 28 dédiée à Johannes Brahms et de la 2e Symphonie en Fa mineur op. 36 (les deux en 1870).
1870–78Compositeur indépendant à Berlin et à Bonn. Composition de l’oratorio «Odysseus» op. 41 (1871/72).
1879/80Composition de la Fantaisie en Mi bémol majeur pour violon et orchestre op. 46 (Fantaisie écossaise).
1880–83Directeur de la Philharmonic Society à Liverpool.
à partir de 1883Voyage aux USA. Directeur de l’Orchesterverein de Breslau.
à partir de 1891Directeur de la classe d’excellence de composition à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin. Docteur honoris causa de l’université de Cambridge (1893) et membre correspondant de l’Académie des Beaux-Arts (1898).
1907Vice-président de l’Académie des Beaux-Arts de Berlin.
1920Meurt le 2 octobre à Berlin.

About the Authors

Michael Kube (Editeur)

Dr. Michael Kube, born in 1968 in Kiel, studied musicology (with Friedhelm Krummacher and Heinrich W. Schwab), the history of art and ethnology at the Christian-Albrechts-Universität zu Kiel. Since 1998 he has been a research associate at the New Schubert Edition (Tübingen) and since autumn 2002 also a member of the editorial board.

Kube is on the panels of different juries and music prizes, and is also a member of the Committee for work evaluation (Werkprüfungsausschuss) of VG Music Edition. His research interests include music for keyboard instruments around 1700, 19th century chamber music, early 20th century music history, as well as Scandinavian music history.

Bruch, der exzellent für Streicher und ihre Möglichkeiten komponiert hat, setzt auch hier ganz auf die klangliche Opulenz des mit einer Bratsche verstärkten Streichquartetts. Wie in Mendelssohns Kammermusik dominiert die erste Violine, und doch ist das Werk für alle Beteiligten überaus dankbar gesetzt. Es bleibt zu wünschen, dass dieses Quintett und die anderen gross angelegten Kammermusikwerke Bruchs nach Jahrzehnten ihren Platz auf der Bühne zurückerobern.

Schweizer Musikzeitung, 2009

Der achtzigjährige Bruch erweist sich als vitaler und einfallsreicher Komponist und Meister des fünfstimmigen Satzes, der bei ihm immer durchsichtig und klangvoll klingt. Verhältnismäßig leicht zu spielen, findet sich das Es-Dur-Quintett bereits jetzt im Repertoire vieler Kammermusikformationen und dürfte sich rasch einen Platz in den Herzen des Publikums und begeisterter Amateure erobern.

Ensemble, 2009

Après une évaluation de l’œuvre faite selon les règles de la critique des sources, Henle se réjouit de pouvoir remettre au monde de la musique, en première édition, cette œuvre plaisante de la fin du romantisme musical.

Crescendo, 2009

Finalmente, 17 anni dopo il fortunoso ritrovamento, il Quintetto in mi bemolle è restituito alla viva pratica musicale grazie all’edizione curata da Michael Kube per Henle, che ne mette in vendita partitura tascabile e parti staccate, come sempre realizzate in una veste grafica di austera perfezione.

Giornale della Musica, 2009

recommandations

autogenerated_cross_selling

Johannes Brahms Quintette à cordes n° 2 en Sol majeur op. 111
Editeur: Kathrin Kirsch
Studien-Edition (partition de poche), Edition Urtext, reliure paperback
HN 7483

12,00 € disponible

12,00 € disponible
Autres éditions de ce titre
Wolfgang Amadeus Mozart Quintettes à cordes, volume II
Studien-Edition (partition de poche), Edition Urtext, reliure paperback
HN 9778

20,00 € disponible

20,00 € disponible
Autres éditions de ce titre
Johannes Brahms Quintette à cordes n° 1 en Fa majeur op. 88
Editeur: Kathrin Kirsch
Studien-Edition (partition de poche), Edition Urtext, reliure paperback
HN 7482

12,00 € disponible

12,00 € disponible
Autres éditions de ce titre